Vous souhaitez partir à la découverte des États-Unis d’Amérique ? Pour ce faire, vous avez besoin de présenter un document de voyage et un passeport valide aux douanes américaines. Avez-vous besoin d’une autorisation de voyage électronique (ESTA) ou d’un visa américain ? Pour vous aider à répondre à cette question, nous vous présentons les situations pour lesquelles une autorisation ESTA est applicable.

Dans quel cas ai-je besoin d’une autorisation ESTA ?

Avant de faire une demande d’autorisation de voyage, il faut que vous preniez en considération les conditions d’obtention de l’ESTA.

Les voyageurs éligibles à l’ESTA

L’autorisation ESTA a été instaurée par le gouvernement américain dans le but de protéger les États-Unis des menaces terroristes tout en maintenant le Visa Waiver Program, c’est-à-dire le flux de voyageurs sans visa. Une autorisation ESTA n’est donc pas accessible à tous, mais est réservée aux ressortissants étrangers des pays concernés par le programme d’exemption de visa.

Une nuance a été récemment apportée par l’administration américaine : une double nationalité d’un pays à risque exclut automatiquement le demandeur, même si sa nationalité principale est en accord avec l’exemption de visa. Tel est le cas de la nationalité iranienne, irakienne, soudanaise et syrienne.

Toujours dans le souci de préserver la sécurité intérieure des Etats-Unis, les autorités américaines exigent des voyageurs qu’ils présentent un passeport sécurisé, c’est-à-dire un passeport électronique ou un passeport biométrique. Bien entendu, le passeport doit être en cours de validité au moment du voyage aux USA. Selon la nationalité, le gouvernement américain impose même une validité restante de 6 mois. Un passeport français ne doit, quant à lui, couvrir que la durée du séjour.

Il est enfin demandé que le voyageur montre patte blanche et prouve qu’il ne représente pas un danger pour la sécurité nationale américaine. Pour ce faire, il suffit de répondre à la série de questions complétant le formulaire ESTA, qui est le formulaire de demande d’ESTA. Ce questionnaire porte sur l’état de santé du ressortissant étranger, ses antécédents judiciaires, ses voyages passés, etc.

Les séjours aux USA demandant d’obtenir une autorisation avant le départ

Définir l’admissibilité du voyageur est une chose, appliquer l’ESTA en est une autre. Lors de la demande d’autorisation ESTA, il n’est pas demandé d’apporter des informations quant au voyage aux Etats-Unis. Par contre, il est du devoir du voyageur de s’assurer que son séjour aux USA soit en accord avec les conditions requises par le VWP.

Pour que l’ESTA soit applicable, le voyage aux USA doit être un séjour temporaire dont la durée de séjour est de 90 jours maximum. Il n’est pas possible de prolonger cette durée, que ce soit de votre pays d’origine ou une fois sur le territoire américain. La nature du voyage est également importante puisque seul un voyage touristique, un voyage d’affaires ou un transit peut être couvert par l’autorisation de voyage. Pour finir, l’entrée sur le sol américain doit se faire par voies aériennes ou maritimes, par le biais d’une compagnie agréée.

Si vous, ou votre séjour aux USA, ne répondez pas à ces critères, il vous faut faire une demande de visa auprès des services consulaires de l’ambassade américaine de votre pays d’origine ou pays d’accueil.

Comment obtenir l’autorisation de voyage dont j’ai besoin ?

Selon votre profil et votre voyage, vous aurez besoin soit d’un ESTA soit d’un visa USA. Nous vous expliquons comment procéder pour l’un et l’autre.

La demande en ligne d’un ESTA

Étant une autorisation électronique, l’ESTA s’obtient uniquement sur Internet par le biais d’un formulaire à remplir à l’aide de son passeport valide. Le formulaire ESTA se compose de deux parties principales : les champs relatifs à vos données personnelles (incluant les données de votre passeport, et notamment le numéro de passeport, la date de délivrance et date d’expiration) et les champs relatifs à votre séjour aux Etats-Unis. Le formulaire de demande est complété par un questionnaire composé de questions fermées.

Le formulaire en ligne sera pris en compte par les systèmes électroniques de contrôle une fois le paiement des frais d’ESTA effectué. La réponse est donnée sous 72 heures maximum. Si elle est positive, vous pouvez voyager aux USA dans le cadre du programme d’exemption, et ce, pour deux ans. Petite précision ici : la durée de validité est de deux ans, mais vous ne pouvez rester sur le sol américain que 90 jours consécutifs à la fois. De plus, l’autorisation peut perdre sa validité si vous obtenez un nouveau passeport entre temps.

La demande d’un visa à l’ambassade des Etats-Unis

Demander un visa est la seule alternative à l’ESTA. Le visa américain se décline sous plusieurs variantes selon le type de séjour. En d’autres termes, le type de visa s’applique au type de séjour : le visa touristique pour visiter les USA, le visa de transit pour transiter sur le territoire américain, le visa étudiant pour étudier dans une université américaine, etc.

L’obtention d’un visa varie selon qu’il s’agit d’un visa temporaire, dit visa non-immigrant, ou d’une expatriation (visa immigrant). Les démarches pour un visa non-immigrant débutent par le remplissage d’un formulaire en ligne (le DS-160), la collecte des pièces justificatives et la présentation du dossier de demande à un agent consulaire. Les démarches pour une carte de résident permanent sont plus compliquées et longues et requièrent d’avoir un sponsor américain ou de gagner le droit de demander une green card à la loterie carte verte.